Clinique Arago

Chirurgie du pied

Chirurgie du pied - Hallux valgus

La difformité du pied et de l'avant-pied nommée hallux valgus ou « oignon » est une déviation latérale de la première phalange sur la tête du premier métatarsien ou métatarsien du gros orteil (ou en latin). Contrairement à une idée aussi répandue que culpabilisante, dans la majorité des observations, la difformité n'est pas en rapport avant tout avec certains choix discutés de chaussure, mais très volontiers liée à une (pré)disposition anatomique. L'oignon, observable dès l'adolescence semble presque 10 fois plus fréquent chez la femme que chez l'homme

Fractures de l'arrière-pied : talus,calcanéum

La première description d'une fracture du talus date de 1608, Wilhelm Fabricius Hildanus expose un cas de fracture ouverte du talus traité par énucléation avec permettant la marche « sans bâton.

La fracture du calcanéum peut entraîner des complications au niveau inversion et éversion. Donc une difficulté à marcher sur un terrain inégal. Elle s'accompagne la plupart du temps d'une ostéosynthèse par plaque et vis. Aucune mise en charge n'est habituellement permise avant 90 jours suivant l'opération. Une réadapatation est prévue suite a une atrophie des membres inférieurs

Autre article pour completer votre information :

Actualités

Plus d'articles

Pratique

Pratique

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous en ligne, c'est simple et rapide
cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider.

Venir au centre / Nous contacter

Arrow

Clinique Arago Paris

Venir au centre

Informations à venir

Nous contacter

Téléphone

Nous appeler

Tél : 01 44 08 04 00

Email

Nous envoyer un email :

Cliquez ici
Clinique Arago Paris

187 Rue Raymond Losserand,
75014 Paris

Nos engagements

Développement durable

Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

Notre approche RSE est transversale, opérationnelle et souhaite être au plus proche du terrain.
Dons d'organe

Dons d'organe et de sang

Plus de 14400 malades qui chaque année ont besoin d'une greffe d'organe. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d'organes
disponibles.